•  

    C'est vrai que depuis un bout de temps, je ne voyais plus de tes nouvelles sur le mur d'actualité de Facebook, et c'est en te cherchant que j'ai vu ce 'ajouter', ce 'ajouter' qui avant n'était pas là, car tout simplement j'étais encore dans tes amis, et que j'avais pas besoin de t'ajouter à nouveau !!!!... sauf que tu en as décidé autrement, rien que ça, ça m'a brisé le coeur pour aujourd'hui, car la génération d'aujrd'hui veut que si on est plus amis sur facebook, on ne l'est plus en vrai aussi... Et c'est ça qui m'a brisé sans prévenir, car jamais j'aurais pensé que tu tirerais un trait sur  notre amitié, aussi simplement...aussi facilement. Juste parce que maintenant tu étudies à l'étranger, tu te devais de trier entre tes anciens et tes nouveaux amis, et tu as décidé de m'effacer de ta vie comme ça...! je ne comprends pas, j'ai beau ne plus avoir de tes nouvelles, ce n'est pas pour autant que je ne pensais pas à toi...!  Je pensais que le proverbe 'Loin des yeux, prés du coeur' était la défnitiion de notre amitié, mais à croire que j'étais trop stupide, trop naïve pour le penser...mais je me dis que t'as surement d'autres choses à faire, et que si un jour ça te faisait tilt à toi aussi, tu pourrais m'envoyer un ptit 'bonjour' quand tu auras le temps, vu que tu devais surement être plus overbookée que moi...

    Tu sais en ce moment même, je pensais à toi, car l'adaptation de 'Je veux Vivre' va bientôt sortir, et comme c'est toi qui m'avait prété le livre, inmanquablement, ça m'a ramené à toi...! tout finit par me ramener aux gens à qui je tiens, et tu en fais partie...du moins tu en faisais partie.

    Quand j'écoute Simple Plan, quand je vois Montréal/ le Canada à la télé, quand je parle à mon correspondant Russe, quand je parle à des bilingues, quand je vois un guitare bleue, quand je regarde Anastasia, quand je vois des yaourt grecques, quand je vois une paëlla, quand j'entends parler d'Espagne, de Port Aventura, quand je pense à Thiers, quand je passe devant Thiers, quand j'suis allée cherché mon nouveau chinchilla à la caserne des gendarmes, quand je passe dans le coin de la Timone, quand je vais chez le coiffeur, quand je revois le lettres qu'à une époque tu m'avais écrit pendant des DS à Thiers... toutes ces choses débiles et insignifiantes, mais c'est TOUT ça ces temps-ci me ramènent à toi, et ça devait sans doute être un signe du destin, que de me ramener à ton mur facebook, et de voir que tu veux juste m'oublier, alors que tu me connaissais bien avant tes autres copines que tu as toujours en amies...mais surtout, tu as toujours en amies celles qui ont brisé une amitié que je croyais durable, et qui n'avaient été que des hypocrites... tu les as laissé tomber, et t'es rapprochée de moi, mais au final, celle elle que tu gardes... je ne vois pas de logique là-dedans, c'est juste la dernière chose que je me serais imaginée....

     

    Voilà, juste un ptit article pour extériorisé la vraie peine, la souffrance que ça m'a causé, que toutes ces années au final ne signifiaient rien pour toi... dis-toi même qu'à un moment je comptais envisager un de mes prochains tattoo avec les cinq personnes les plus importantes pour moi, et j'avais pensé à toi...mais aprés ça, j'ai même plus envie de le faire ce tattoo, on a beau dire de ne pas se faire tatouer le prénom de ses petits amis parce que ça dure jamais lgtps, pour l'amitié ça marche aussi en fin de compte... Moi qui pensait à une amitié sincère, car c'est ce que je recherche chez les autres, ce genre de nouvelles me montre à quel point ça peut être dure de trouver une amitié qui perture, mais que grâce à ça aussi, ça m'ouvrira les yeux comme quoi je dois encore plus chérire les gens auxquel je tiens, et qui eux tiennent à moi.

    Sache que même si tu m'a fais mal, je ne regrette pas ce qu'on a vécu, et que à une époque, je te considérais vraiment comme une amie...

     

     

     

    "Hello old friend, do you still think of me
    And how I used to be?
    We never went too far
    I can't stand the thought of being with anyone but you
    But I can still remember all the pain that you put me through

    And I've got so much left to say
    Don't want this all to fade away

    It's been so long yet you won't talk to me
    You act so differently
    Wonder if you care
    Looking back, retracing every single step we made
    Was there anything I could have said or done to make you stay?

    And I've got so much left to say
    Don't want this all to fade away

    Guess it's too late to fix my mistakes
    And now you're nowhere in sight
    Moved on with your life, left me in the past
    Forgot about my existence

    Guess it's too late to fix my mistakes
    And now you're nowhere in sight
    And it's hard to admit but I have to let go
    It's time to say goodbye my friend"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :